Des smartphones au musée

Les musées, institutions pédagogiques par excellence, sont bien entendu producteurs de contenus. Les supports utilisés peuvent être variés: brochures, panneaux de médiation, bornes interactives ou encore audioguides.

Ceux-ci ont profité de l’essor technologique de ces dernières années. Fini les appareils lourds et anti-design… Aujourd’hui l’audioguide s’est glissé dans une nouvelle peau! Plus « in » que jamais, il revêt souvent le costume high-tech à la mode, à savoir celui de l’iTouch ou de l’iPod. Comme si les musées cherchaient à trouver le contenant le plus sexy pour mieux faire passer leurs contenus.

Ses appareils innovants ont également séduit par leur aspect multimédia. L’image, la vidéo, le texte accompagnent désormais la voix, apportant ainsi des explications plus concrètes, des infos « bonus » et un discours plus dynamique.

À Paris, le Grand Palais s’est même risqué à investir l’iPad à l’occasion de l’exposition Monet qui a fermé ses portes en janvier 2011. Il était ainsi possible de « feuilleter » une sélection d’œuvres du maître impressionniste sur son écran.

Le nombre d’applications produites par les musées est d’ailleurs en constante augmentation. Mais cette nouvelle façon d’appréhender la pratique culturelle parviendra-t-elle à s’établir durablement? Ou sera-t-elle balayée une fois l’effet de mode passé… Pour amorcer un début de réponse, il serait intéressant de vous demander : et moi, est-ce que j’ai envie d’utiliser mon Smartphone pour préparer ou compléter mes visites?

Written by

No Comments Yet.

Leave a Reply

Message